Le gouvernement du Canada veille activement à la santé et au bien-être des aînés

Categories: Leadership.

La table ronde a attiré des représentants de diverses organisations d’aînés et de santé et a offert l’occasion d’entendre leurs points de vue et leurs idées sur des questions liées au vieillissement en santé, comme la démence, la prévention des blessures, la santé mentale et les collectivités-amies des aînés. 

La ministre Ambrose a réitéré l’engagement du gouvernement du Canada envers la santé, le bien-être et la qualité de vie des aînés du Canada, de leur famille et de leurs aidants naturels, et a reconnu qu’il était important de vieillir en santé et d’avoir accès aux services de soins de santé nécessaires. Elle a mis en évidence les domaines dans lesquels le gouvernement du Canada manifeste un leadership en favorisant la santé mentale et le bien-être physique des aînés, en diffusant de l’information pour prévenir les chutes et les blessures, en s’attaquant à des maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et la démence et en appuyant la création de collectivités-amies des aînés partout au Canada. 

Par ailleurs, la ministre a discuté avec les participants de l’engagement du Canada à créer des conditions favorables au vieillissement en santé et souligné quelques initiatives à cet égard, dont les suivantes :

  • Le Plan national de recherche et de prévention concernant la démencequi prévoit un certain nombre d’investissements et d’initiatives portant sur le problème de la démence, qui va grandissant, et ses répercussions considérables sur les personnes, les familles et les aidants naturels.
  • La publication du document intitulé Chutes chez les aînés au Canada : Deuxième rapport, qui contient des données complètes sur les blessures et les décès dus aux chutes chez les Canadiens de 65 ans ou plus, ainsi que des renseignements sur les facteurs de risque et les pratiques exemplaires en matière de prévention.   
  • Les portails Information pour les aînés et Information pour les aidants naturels du site aines.gc.ca, qui visent à offrir aux aînés, à leur famille et à leurs aidants naturels une source d’information centrale sur la santé, la santé mentale, la démence, des questions financières, les options en matière de soins et les procurations. 
  • L’annonce du Plan canadien de soutien des employeurs aux aidants naturels, qui prévoit la création d’un groupe d’employeurs chevronnés chargé de discuter avec d’autres employeurs des pratiques rentables et prometteuses en milieu de travail qui appuient les aidants naturels. Cette initiative fait partie du Plan d’action économique 2014 du gouvernement du Canada.  
  • Les initiatives gouvernementales visant à améliorer les soins palliatifs pour que les Canadiens reçoivent les soins palliatifs en fin de vie dont ils ont besoin. Le gouvernement du Canada a fourni 6 millions de dollars pour soutenir l’élaboration de modèles de soins palliatifs intégrés à la communauté et la formation en soins palliatifs dispensée aux fournisseurs de soins de santé de première ligne. Par ailleurs, depuis 2006, le gouvernement, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada, a investi environ 43 millions de dollars dans la recherche sur les soins palliatifs et appuyé la recherche sur les enjeux en fin de vie pour faire du Canada un chef de file dans le domaine.
  • AGE-WELL (en anglais seulement), un nouveau réseau de centres d’excellence qui recevra 36,6 millions de dollars sur cinq ans du gouvernement du Canada pour aider les aînés à vivre chez eux de façon autonome et en sécurité. Grâce à une approche fondée sur la collaboration avec des partenaires sectoriels, des organismes sans but lucratif et des chercheurs, AGE-WELL déterminera les besoins des aînés et trouvera des moyens de réduire le fardeau imposé aux aidants naturels.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *