Offrir enfin aux Québécois ce dont ils ont besoin

Categories: Care.

C’est pour le Réseau de soins palliatifs du Québec (RSPQ) et la Société canadienne du cancer (SCC) l’occasion de parler d’une même voix. Ensemble, nous saluons le dépôt de ce plan et sommes prêts à apporter notre contribution pour que cette vision se concrétise.

 

Plus de 60 000 Québécois décèdent chaque année et le cancer en est la première cause. La majorité d’entre eux pourraient bénéficier de soins palliatifs, mais ils se heurtent à plusieurs barrières : trop peu de soins palliatifs à domicile, attente et référence tardive, accès à l’équipe en soins palliatifs quelques jours voire quelques heures avant le décès et manque d’information. Résultats : beaucoup trop de douleur non soulagée et des patients qui meurent dans les corridors de nos urgences.

 

Nous devons tout faire pour que ça change et c’est ce que vise le plan présenté par le gouvernement, qui suscite beaucoup d’espoir. Ses 9 priorités et 50 mesures cherchent à assurer un accès équitable à ces soins en bonifiant, entre autres, le nombre de lits disponibles, la proportion de décès à la maison, et le répit aux familles d’un proche en fin de vie à domicile. La formation des intervenants n’est pas en reste et on prévoit une campagne d’information à la population.

 

Les soins palliatifs visent à maintenir la qualité de vie. Ils accompagnent la personne malade pour soulager ses symptômes et la soutenir sur tous les plans, elle et ses proches. D’abord développés pour les patients atteints de cancer, ils sont bénéfiques pour tous. Les intervenants et bénévoles en soins palliatifs apportent expertise et réconfort à domicile, dans les maisons de soins palliatifs, en CHSLD, ou à l’hôpital. Ils sont réunis au sein du RSPQ, qui travaille de façon soutenue à diffuser l’approche palliative et à améliorer l’accès à ces soins dans toutes les régions du Québec.

Pour l’article complet, cliquez ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *