Biographie – Teresa Dellar, M.S.C., MSW, PSW, FT

Categories: Community Engagement, Leadership, and People & Places.

Teresa Dellar était la directrice générale de la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île depuis 2001. En 1998, elle a cofondé la Résidence avec Russell Williams, ancien député à l’Assemblée nationale. La nécessité de la Résidence est née de son inquiétude pour les patients en phase terminale qui devaient être transférés au centre-ville pour vivre leurs derniers jours loin de leur collectivité et de leurs proches. Mme Dellar était titulaire d’un baccalauréat (1983) et d’une maîtrise (1990) en travail social de l’Université McGill. En 1995, elle a obtenu un certificat de spécialisation en accompagnement au deuil (NCBF) de l’American Academy of Bereavement. Elle a reçu le titre de membre agréé en thanatologie en 2012 et de membre de l’Association for Death Education and Counseling en 2009.

La Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île a ouvert ses portes en 2002 à Kirkland, au Québec, et comptait alors neuf lits. En février 2012, la Résidence a ajouté 14 lits additionnels sur un étage réservé dans un établissement de soins de longue durée à proximité. Avec ses 23 lits, la Résidence est ainsi devenue la plus importante résidence communautaire de soins palliatifs au Canada. À ce jour, plus de 4 100 patients en phase terminale ont passé leurs derniers jours à la Résidence, accompagnés de plus de 17 000 proches et membres de leur famille. En avril 2018, la Résidence a lancé une campagne majeure de financement, Soigner et partager – sous un même toit. La campagne vise à recueillir 12,5 millions $ pour consolider les deux emplacements de la Résidence dans un seul édifice agrandi qui abritera ses 23 lits et optimisera la prestation de soins et le partage de meilleures pratiques par l’entremise de sa nouvelle filiale, l’Institut de soins palliatifs de Montréal. Lancé officiellement en mai 2018, l’Institut a pour mission de faire profiter des bienfaits des meilleurs soins palliatifs au plus grand nombre de patients et de familles par l’entremise de l’éducation, de l’échange de savoir et de la recherche.

Avant de co-fonder la Résidence, Mme Dellar occupait le poste d’agente de relations humaines, avec une spécialisation en travail social en oncologie, à l’Hôpital général du Lakeshore. De 2007 à 2014, elle a été chargée de cours à l’École de travail social de l’Université McGill. Elle a aussi été enseignante aux adultes en travail social et en gérontologie au Collège Marie-Victorin de 1991 à 1994. Mme Dellar était membre du Conseil des soins palliatifs de l’Université McGill et siégeait au conseil d’administration de l’Alliance des Maisons de soins palliatifs du Québec. Elle était également membre actif de l’Association canadienne des soins palliatifs et de l’International Hospice Association. Enfin, elle était membre de la Fondation Saint Patrick de Montréal et a aussi siégé au conseil d’administration de la Fondation soins palliatifs Jean Cameron, qui a cessé ses activités en 2017.

Au cours des 19 dernières années, Mme Dellar a vu reconnaître ses nombreuses réussites, notamment par le titre de « Personnalité de l’année » – Cités Nouvelles en 1999; le titre de « West Islander of the Year » – The Chronicle, en 2002 et en 2012; le prix de la femme de l’année 2005, décerné par le Conseil des femmes de Montréal; la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012 et le titre Loyola Hall of Merit en 2016. En novembre 2016, Mme Dellar a reçu la Croix du service méritoire des mains de l’ancien gouverneur général du Canada, David Johnston, en reconnaissance de sa contribution aux soins palliatifs dans la collectivité de l’Ouest-de-l’Île et de son rôle de chef de file dans le domaine dans l’ensemble du Canada. En 2017, accompagnée d’autres membres éminents de la collectivité de l’Ouest-de-l’Île, elle s’est vu décerner le Prix de service communautaire de Canada 150.

Mme Dellar s’est éteinte le 19 août 2019, après un combat courageux contre le cancer.