Le bras qui brille

Categories: Care.

Bénévole au Phare depuis quatre ans, elle était, cette journée-là, toute dévouée à ce petit garçon qui en était à son troisième séjour au Phare. Il faut dire qu’il sait comment gagner les cœurs, ce grand charmeur, avec son sourire taquin et son humour pince sans rire.

Il a rapidement gagné l’affection de Francine, heureuse de lui donner de son temps et de passer un bon moment avec lui. Le tout a débuté par un marathon en fauteuil roulant alors que Francine poussait, à un rythme soutenu et effréné, le fauteuil de son moussaillon dans les couloirs du Phare, obéissant à ses moindres ordres quant au trajet à suivre et aux arrêts de ravitaillement à effectuer.

Puis, ce fut au tour de la distribution des couronnes et chapeaux de fête en prévision de la célébration de l’anniversaire d’Amélie. Avec le plus grand sérieux du monde, Francine et Mickaël ont procédé à une tournée en règle des diverses stations du Phare afin de s’assurer que tous étaient en possession des accessoires nécessaires à la fête et que personne n’était oublié. Mickaël y allait du meilleur choix de couleur pour chacun des invités et Francine offrait patiemment et docilement ses services d’assistante.

Lorsque l’heure du bricolage a sonné, Francine s’est installée à côté de Mickaël et lui a généreusement offert son bras pour qu’il y exprime sa créativité. Ainsi, le petit garçon s’est employé, avec précisions, détails et minutie, à peindre le bras de Francine en y appliquant un arc-en-ciel de couleurs vives, sur lesquelles il a ensuite déposé de petites poussières brillantes qui étincelaient sous la lumière du jour. S’ensuivit, sous les rires et les applaudissements, la parade du bras qui brille et une grande fierté dessinée sur le visage du petit artiste. Et à côté du bras coloré de Francine qui brillait; le regard de Mickaël qui pétillait de ce bonheur et de cette complicité partagés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *