Lutte au cancer: Ottawa critiqué par un organisme du milieu

Categories: Opinion.

L’organisme qui lance un cri d’alarme à quelques mois des élections fédérales prévoit pourtant une montée en flèche des cas de cancer: deux Canadiens sur cinq seront atteints au cours de leur vie et d’ici 2030 le nombre de cas aura bondi de 40 %. Une telle hausse pourrait surcharger les systèmes de santé, compromettre la qualité des soins et amoindrir la prévention et la recherche.

La Société canadienne du cancer souligne trois secteurs où le prochain gouvernement fédéral devra intervenir sans délai pour remédier aux lacunes actuelles.

En matière de tabac, elle rappelle qu’au Canada, les investissements fédéraux par habitant sont deux fois moins élevés qu’aux États-Unis. Pour chaque dollar perçu en taxes sur le tabac, Ottawa ne consacre qu’un cent aux programmes de cessation ou de prévention du tabagisme alors que le tabac tue 37 000 Canadiens chaque année.

D’autre part, les investissements fédéraux dans la recherche en santé sont plafonnés depuis 2008 et rien ne reflète la croissance démographique ou la hausse des coûts.

Enfin, la plupart des Canadiens ne bénéficient pas d’un accès abordable à des soins palliatifs de qualité selon la Société canadienne du cancer.

Pour plus d’information, suivre http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201506/23/01-4880291-lutte-au-cancer-ottawa-critique-par-un-organisme-du-milieu.php