Le CHSLD Vigi les Chutes pointé du doigt

Categories: Care.

Les éléments défaillants

Parmi les commentaires moins reluisants relevés, mentionnons les mesures de contrôle trop fréquentes, la procédure d’accueil incomplète, le déroulement des repas à améliorer, le manque d’équipement et aucun programme d’accompagnement en fin de vie.

«Près d’un an après l’arrivée du nouveau gouvernement, force est de constater que la situation dans les CHSLD demeure préoccupante. Aujourd’hui, le ministre de la santé Réjean Hébert ne peut plus se dissocier de ces ratés.»

«Il doit agir en dévoilant publiquement les plans d’amélioration prévus pour chaque CHSLD du Québec afin que les familles des résidents et la population puissent avoir un portrait clair des milieux de vie où leurs proches sont hébergés», a déclaré Lyne Parent, présidente de l’Association des Québécois retraités du secteur public et parapublic (AQRP).

Faire la part des choses

Pour France Pronovost, directrice des soins et coordonnatrice du service à la clientèle, ses propos sont des plus réductifs. «On a toujours collaboré avec les visites du ministère et ces remarques ne rendent pas justice à la réalité et à tout le positif qui est accompli par les gens de chez nous», se désole-t-elle.

Lisez l’article complet sur le site web de L’Hebdo de Saint-Maurice

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *